Roumanie: Départ et trajet aller

Publié le par Kormin

3h du matin. Tout le monde est arrivé. Les sacs de voyages ont été divisés en deux: les sacs pour les hotels, et les sacs pour chez la famille une fois en Roumanie, histoire de ne pas avoir à sortir un sac énorme lors des deux nuits d'hotels. Derniers adieux avant le départ. Tout le monde monte dans le bus: les jeunes prennent presque naturellement les places du fond, les adultes ( ou plutot les personnes agés en grande majorité) prennent celle de devant. Entre les deux, les plus agés du groupe des jeunes, ainsi que les accompagnateurs, histoire de faire une zone tampon ;)

Tous le monde dors pendant un bon moment. Vers 6/7h, ça commence à se réveiller. Les premières parties de Tarot commencent entre ceux qui savent en jouer. On commence tous à faire plus ou moins connaissance. Certains font de la résistance et continu à dormir.

10h, tous le monde (ou presque) est réveillé. Le premier arrêt conséquent pour prendre le petit déjeuner sur une aire d'autoroute. Arrivée à Metz vers midi, liquidage des pic-nics, passage en Allemagne, pays des autoroutes limités parfois à 80, des éoliennes et des toilettes payantes.

Premier incident, un joint du pot d'échappement qui lache, une fumée noir qui s'échappe de l'arrière. Nous voilà escorté par une voiture de Polizei jusqu'à un garage. Une petite perte de temps sans gravité qui nous à permis d'arriver à peu près à l'heure à Regensburg, ville situé juste au dessus de Munich (où nous n'avons pu loger, car un chanteur très populaire y faisait un concert le soir même, et la plupart des hôtels affichaient quasi-complet).

Hotel IBIS, donc un certain niveau quand même ( pour 50€ la nuit, y avait interet). Diner à l'hotel. Le soir, visite de la ville nocture. Ville magnifique de nuit, alors de jour, ça doit être quelque chose.

Nuit clame, petit déjeuner copieux à l'hotel, reprise de la route vers 7h.

 

Pendant cette étape de 950 km où nous avons traversé la frontière Germano-Autrichienne, Austro-Hongroise, puis Hongro-Roumaine, nous nous somme rendu compte que les flèches directionnelles de la télécommande du lecteur DVD du car ne fonctionnaient plus....nous étions condamnés à voir tous les films américains en VO....loupé pour Schrek 2, Narnia ou Honey, et bonjours les films français.

Pour passer le temps et trouver autre chose que le Tarot, et faire participer tout le monde, le jeu du Loup Garou fit son apparition et remporta un grand succès: entre 8 et 13 joueurs même. L'accordéon sort ses premières notes, accompagné de la guitare de Samuel.

 Frontière Hongro-Roumaine un peu longue. On mange devant le post frontière, charmant et pittoresque..

Arrivé à Arad en soiré. Hotel moins luxueux (pour 14€, quand même toilettes et douches....un détails me direz vous...pas en Roumanie ;) ).  

Nuit bonne, petit déjeuner limite....charcuterie et omelette :s...si tout les ptits déj' sont comme ça en Roumanie, je vais perdre du poids....déjà que je pèse pas bien lourd...

Arrivé dans la journé à Timisoara, visite rapide de la ville avec Cosmin. Pour info, Timisoara fut un des lieu majeur des révoltes contre Ceausescu.

Oui, mieux vaut passer les fautes ignobles....pire que moi tiens :p

C'est dans cette ville que nous avons pu changer nos Euro en Lei, la monnaie local. Taux de change approximatif: 1Euro = 3,50 Lei.

Achat de nourriture dans une épicerie locale pour certains (dont moi), Snack ou MacDo pour d'autres.

On repart en retard à cause des adultes qui sont arrivés plus tard que l'heure prévus. On traverse des paysages magnifiques, et le manque de développement commence à se faire flagrant. Les charettes sont de plus en plus nombreuses, les routes de plus en plus mal entretenu, et le nombre de voitures chute dramatiquement.

Enfin, arrivé à Soputu Nou vers 20h. Répartition dans les familles, diner, douche, soiré jusqu'à tard, puis dodo....enfin....

 

 

Redirection:

 

Publié dans Roumanie

Commenter cet article