Retour sur: La Roumanie (3)

Publié le par Kormin

On finit donc, enfin, ce voyage en Roumanie

 

Mercredi 9 aout, dernier jour complet en Roumanie...

C'est donc pour nous, français, l'heure des préparatifs pour le soir, où on est sensé chanter des chansons françaises. Rendez-vous est pris dans l'école pour se mettre d'accord sur les chansons et l'organisation...

Répétition dans une salle de classe de l'école

 

L'occasion de faire un petit tour dans l'école et dans les salles de classes...

Salle de classe de Sopotu Nou avec chaudièreSalle de classe

Calendrier orthodoxeEtre et Avoir, les bases du français

 

Faut il encore préciser que la seconde langue en Roumanie est le français. Cette année, ce fut d'ailleurs la Roumanie qui accueilla le sommet de la Francophonie (--> voir l'article sur la défense de la langue française vu par Charle Bremer) 

 

Profitons-en en même temps pour faire un tour du village:

Place principale de Sopotu Nou

Les charettes, très courantes dans les petits villages comme celui-ci Charette à boeufs à Sopotou Nou

L'église de l'extérieur, enfin une des trois églises du villages (catholique, orthodoxe et baptiste), et l'intérieur de la seconde.

 Première église, vue extérieur

Seconde église, vue intérieur

 

Petite vue des paysages aux alentours:

La naissance des CarpatesLa fameuse rivière: la Nera

 

Petite partie de foot entre français-roumains. Je ne donnerais pas le score par fierté patriotique (un truc comme 4-9 je crois ^-^' )

Partie de foot franco-roumainePartie de foot franco-roumaine

 

Et après un bon match, rien de meilleur que de prendre un bain dans la Nera... 

Bain dans la Nera

Et pour finir, soirée franco-roumaine, avec chants français (une légère catastrophe), et danse et musique roumaine:

Dernière soiréeDanses roumaines

 La fête se finira avec les plus tardifs dans la rue, avec une petite ambiance des films d'Emir Kusturica d'après Samuel, c'est à dire les musiciens dans la rue en pleine nuit, avec le mec bourré qui chante, et les oies qui traversent la route...

Ambiance KusturicaDanse roumaine

 Et je pense qu'on peut arrêter là. Lendemain, on dit "Au revoir", "A dans un ans", et c'est repartie pour 3 jours de trajet, en passant par la ville hongroise de Szeged.

 Voilà pour le topo du voyage en Roumanie ;)

 

Redirection:

 

Publié dans Roumanie

Commenter cet article